LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL
Santé et sécurité au travail

Une prévention qui peine à trouver ses marques

L’environnement professionnel étant en perpétuelle évolution, les entreprises sont constamment en quête de changement, afin de s’adapter aux nouvelles exigences du marché. Le capital humain de l’entreprise se retrouve alors en première ligne et les salariés sont de plus en plus touchés par les risques professionnels, qu’ils soient physiques ou psychosociaux.

Si la législation en vigueur prévoit de doter les entreprises de dispositifs de prévention santé comme par exemple la présence d’un médecin qui assure un suivi de santé des salariés, la mise en place concrète de ces obligations posent parfois quelques problèmes, qu’ils soient d’ordre financier ou dû à un manque de volonté. Et ce malgré un intérêt avéré et grandissant des entreprises pour la question de la santé des salariés au travail.

Agir en amont de l’apparition des symptômes est primordial

Le plus important pour agir efficacement en faveur de la santé et de la sécurité au travail serait sans doute que les entreprises n’agissent pas simplement quand elles y sont contraintes. C’est le principe même de la prévention qui est à mettre en avant ici, afin de faire comprendre à tous qu’il est nécessaire d’agir avant l’apparition des premiers symptômes.

Chaque entreprise se doit donc de faire son propre diagnostic, afin d’anticiper les dangers potentiels auxquels les salariés pourraient être soumis, afin de trouver les dispositifs à mettre en œuvre et qui auront le plus d’impact. En effet, là où certaine entreprise auront pour objectif d’éviter le « burn out » de leurs salariés, d’autres auront à cœur de privilégier leur sécurité physique afin d’anticiper au mieux d’éventuels troubles musculo squelettiques liés à leur activité.

Chiffres clés de la santé et sécurité au travail

En 2013 les accidents du travail avec arrêt s’établissent au nombre de 618 263, en baisse de -3,5 %.
L’indice de fréquence (IF) des accidents du travail (AT) recule à 33,8 AT avec arrêt pour 1 000 salariés.
Le nombre de journées d’incapacité temporaire diminue de -0.9% à 37.5 millions. Le nombre des décès se fixe à 541, en baisse de -3.0% par rapport à 2012.
Parmi les 3 catégories de sinistres professionnels :
80% sont des accidents de travail
7% sont des maladies professionnelles
13% sont des accidents de trajet
1 salarié sur 4 estime que son travail menace sa santé ou sa sécurité en France
L’homme est en cause dans plus de 2/3 des accidents de travail
Environ 3 entreprise sur 4 ne répondent pas aux exigences en matière de prévention santé

Sources :
Statistiques AT-MP 2013 de l’Assurance Maladie – INRS
 « Manager santé et sécurité au travail » éditions Dunod, INRS, Eurofound 2010, risquesprofessionnels.ameli.fr, Pyramide de Bird
Collège national des médecins du travail (Conamet)